© Copyright 2015

Imprint | Disclaimer

 

  - d’autre part, pacifier la région : recensement de la population, scolarisation des enfants, aide sous formes diverses aux familles algériennes locales. L’entrainement aux arts martiaux devient sommaire et irrégulier. Blessé à nouveau au cours d’un accrochage avec un commando rebelle, il est décoré de la croix de la valeur militaire, puis rapatrié en France.

1957-1959
Entraînement au judo et au karaté Shotokan avec maître KAWASHI 6e dan, l’un des pionniers du judo en France, et Jim ALCHEIK 3e dan qui a introduit le karaté au club de la montagne Sainte Geneviève à Paris. Là il rencontre HIROO MOCHIZUKI, Henri PLEE et HOANAM.

1960-1962 
Deuxième séjour en Algérie en grande Kabylie (18/11/59 au 30/6/62).

Ses actions sur le terrain et ses résultats au combat lui ont valu d’être à nouveau décoré de la croix de la valeur militaire. L’année suivante, il est encore décoré de la croix de la valeur militaire par de nouvelles actions d’éclat.

Rapatrié en France, il est affecté au 6e bataillon des chasseurs alpins à Grenoble. Il reprend l’entrainement dans le dojo de la caserne.

next...

04/08/1935
Naissance à Cap St Jacques au sud-Vietnam, de père français de mère sino-vietnamienne.

1947-1953
Entrée à l'école militaire d'enfants de troupe de Dalat, au sud Vietnam, où il s’initie au judo, au Jiu jitsu, au close-combat et à la boxe.

1953-54
A la sortie de Dalat, en pleine guerre d’Indochine, il s’engage dans l’armée et il se porte volontaire pour participer à tous les combats dans le delta tonkinois où les accrochages sont violents, âpres, durs. Les morts et les blessés se comptent par centaines. Avec son unité, il est envoyé à Dien Bien Phu. Pendant l’assaut des soldats vietminh, Jean est blessé et laissé pour mort parmi des tas de corps éventrés, déchiquetés, enchevêtrés. Tout le bataillon de Jean a été anéanti. Un camarade l’a sauvé en se portant à son secours.Il est décoré de la croix de guerre avec étoile d’argent.

1955-57
1er séjour en Algérie (4/6/55 au 17/7/57). 

Chef d’un poste isolé, en pleine zone rebelle, sa mission est double: 

  - d’une part, maintenir l’ordre par des actions militaires : défense du poste, sécurisation du secteur, embuscades, patrouilles et participation aux opérations militaires combinées avec d’autres unités,

Curriculum Vitae

| Martial Arts | Personal |

Karate Kobudo Tai Chi
item1
item2
item3

Jean Chalamon | Hanshi | 10. Dan |

1 | 4

item5

© Copyright 2015-2017

 

- On the other hand, pacify the area: taking a census of the population, educating the children, assisting the local Algerian families in various ways. Practising martial arts becomes basic and irregular. Injured once again during an engagement with a rebel group, he is awarded the cross of military valour and sent back to France.

1957-1959
Jean trains in judo and Shotokan karate with master Kawashi, 6th dan, one of the pioneers of judo in France, and Jim Alcheik, 3rd dan who introduced karate in the Montagne Sainte Geneviève club in Paris. There he meets Hiroo Mochizuki, Henri Plee and Honam.

1960- 1962
Second stay in Algeria in Great Kabylie (18/11/1959 till 30/6/1962)

Thanks to his remarkable feats in the field and successful results during fighting, he is again decorated with the cross of military valour. The following year, he is once again awarded the cross of military valour for his brilliant military actions.

Back in France he is assigned to the 6th battalion of French Alpine troups in Grenoble. He starts training again in the barracks dojo.

1965
On March 22nd Jean gets married to Michèle BAROT.

next...

Curriculum Vitae

| Martial Arts | Career |

Karate Kobudo Tai Chi
WIKIPEDIA
facebook
kokusaibutokukai

Jean Chalamon | Hanshi | 10. Dan |

m1
m2

1 | 4